ORGANISER DES OBSEQUES

 

Notre expérience à vos côtés...

 



INFORMATIONS UTILES

 

 

Le financement des obsèques

 

 

Aide financière

Pour faire face aux frais d'obsèques, vous pouvez éventuellement bénéficier d'aides financières. Consultez notamment :

La Caisse de sécurité sociale,

(droit en matière de capital-décès) pour une personne encore en activité.

La Mutuelle du défunt,

s'il y a lieu pour une éventuelle participation financière aux frais d'obsèques.

La compagnie d'assurance du défunt,

s'il avait souscrit une assurance-vie.

La banque,

si le défunt avait contracté une assurance-décès;

 

En cas de souscription par le défunt d'une assurance-vie, d'une assurance mutualiste, d'une assurance spéciale pour un déplacement (Assistance), les pompes Funèbres ont souvent la possibilité de se faire régler directement par ces organismes jusqu'à concurrence du montant de la garantie contractuelle.

 

La collecte d'argent.

Plusieurs sites offrent la possibilité d'organiser une collecte sécurisée en ligne; nous en listons quelques-uns parmi tous, présentés dans leur ordre alphabétique:

 

bankeez                 lien vers bankeez

leetchi                    lien vers leetchi

le pot commun       lien vers le pot commun

paynam                  lien vers paynam

 

 

Nos conditions générales de vente 

CGV marbrerie funéraire

 

CGV pompes funèbres

 

 

Les règlements sur les urnes funéraires


Règlementations concernant la crémation

Hormis un stimulateur cardiaque ou un produit avec radioéléments qui doit être ôté, le port d'une orthèse ou d'une prothèse (ex : prothèse de hanche) n'est pas une contre indication à la crémation, ce matériel médical ne doit pas être retiré.

Où vont les cendres funéraires ?
Tant que la destination des cendres n'est pas confirmée, l'urne funéraire peut être gardée pendant un an au maximum au crématorium où s'est déroulée la crémation. Mais elles peuvent également être entreposées dans un lieu de culte, à la demande de la personne qui s'est occupée des funérailles.
D'après la loi de 2008, il est interdit de conserver les cendres au domicile de la famille du défunt. Cependant, disperser les cendres est tout à fait possible pour conserver ensuite l'urne vide chez soi. L'éparpillement peut avoir lieu dans un espace aménagé tel qu'un cimetière ou un site cinéraire, ou dans la nature.
Dans ce cas, la personne qui s'est occupée des funérailles doit faire la déclaration à la mairie du lieu de naissance du défunt, pour que son identité et le lieu de dispersion soient enregistrés et notés dans un registre. La dispersion des cendres sur une voie publique est formellement interdite.

 

 

Congé  pour évènement familial 

 

Si vous êtes salarié :

Sans condition d'ancienneté, vous avez droit à un congé rémunéré de 2 jours pour le décès de votre conjoint ou de la personne avec qui vous étiez lié par un PACS ou de votre enfant, de 1 jour pour le décès de votre père ou de votre mère, ou pour le décès du père ou de la mère de votre conjoint ou encore pour le décès de votre frère ou de votre soeur. Avec trois mois d'ancienneté, vous avez droit à un congé payé d'un jour de plus pour le décès du père ou de la mère de votre conjoint,
 le décès du père ou de la mère de la personne avec qui vous êtes lié par un PACS,
 le décès de votre frère ou de votre sœur. Des conventions collectives peuvent accorder des congés plus longs.

Si vous êtes fonctionnaire,

vous avez droit à trois jours ouvrables de congés (décès d'un conjoint, père, mère ou enfant).

 

 

 

Rites religieux et crémation :

 

Pour les chrétiens catholiques, la crémation est autorisée depuis 1963 mais le service religieux n'est pas accepté devant une urne funéraire sauf accord de l'évêque. Cependant, l'église privilégie dans sa doctrine l'ensevelissement du corps du défunt.

Pour les protestants, il faut distinguer les calvinistes et les luthériens qui acceptent depuis 1898 des adventistes et presbytériens qui n'acceptent pas la crémation.

Pour les orthodoxes, la crémation est condamnée.

Pour les musulmans, elle est interdite.


Pour les juifs, elle est interdite. (le Consistoire n'enverra pas de rabbin et ne procèdera pas à la purification rituelle). Les juifs "libéraux" acceptent la crémation, mais les juifs orthodoxes ne l'acceptent pas.


Les bouddhistes l'admettent.


Pour la religion hindouiste, la crémation est un rite de passage essentiel.

Dans certaines religions, la crémation est obligatoire: le sikhisme et le jaïnisme.

 

Les fleurs du point de vue des religions 

 

Les rites, coutumes, traditions, concernant la présence de fleurs aux obsèques varient en fonction de la religion.

Lors d'une cérémonie « civile »:

La famille décide de la présence des fleurs.

Lors d'une cérémonie religieuse catholique :

Les fleurs sont très présentes.

Elles peuvent être présentes dès l'exposition du corps dans la chambre funéraire, puis à l'Église et enfin sur la tombe au cimetière. Il est de coutume également de fleurir l'église. Les fleurs sont souvent sous forme de croix ou de couronne.

Lors d'une cérémonie protestante :

sobriété et fleurs de deuil . 

Il n'est pas demandé aux familles de fleurir le cercueil, l'église ou la sépulture.

Les fleurs peuvent être très présentes, mais devront demeurer discrètes sobres et simples.

Lors d'une cérémonie orthodoxe : 

Des fleurs accompagnent le défunt.

Les fleurs de deuil (souvent des roses rouges) sont traditionnellement incluses dans les cérémonies funéraires, avec les cierges et les bougies. Eles sont mêmes déposées dans le cercueil.

Lors d'une cérémonie musulmane :

Des prières et pas de fleurs.

L'objectif principal est de prier pour le défunt et de se recueillir auprès du corps. Les prières sont plus importantes que la  présence des fleurs.

Les personnes présentes à la mise en terre prennent trois poignées de sable et les versent dans la sépulture.

Lors d'une cérémonie juive :

Bougies, simplicité, et pas de fleurs.

Si les fleurs sont présentes, elles le seront en nombre réduit. La famille du défunt dépose un caillou sur le cercueil ou sur la tombe.

Lors d'une cérémonie Bouddhiste:

Des compositions florales blanches.

Dans une cérémonie Bouddhiste (traditionnellement une crémation) le rituel est très important. La tombe étant plus importante que le cercueil, elle est souvent très ornée; les compositions sont de grande taille, et de couleur blanche.

 


 


  • En cas de décès
  • Aspect urgent
  • Aspect réglementaire
  • Cas particulier
  • Cérémonie civile  ou religieuse?
  • Inhumation ou crémation?
  • Faire part du décès
  • Fleurs
  • Textes et musiques
  • Faire mémoire de la cérémonie
  • Financer les obsèques
  • Congés pour évènement familial
  • Rites religieux, rites et fleurs, rites et crémation
  • Aspects réglementaires