TOUT SUR LES CIMETIERES
ET LES TRAVAUX DE CIMETIERE

 

Notre expérience à vos côtés.

 

 

LES TRAVAUX DE CIMETIERE



 

Les concessions de terrain

 

On peut être enterré dans le cimetière communal à condition d'avoir l'autorisation du maire, accordée de fait pour le lieu de résidence principale ou le lieu de décès, et dans le cas où il existe déjà une concession familiale.

 

Les différents types de concession:  

Il existe quatre types de concessions (2m2) que les communes peuvent mettre en place :

• Temporaire (entre 5 et 15 ans)

• Trentenaire (30 ans)

• Cinquantenaire (50 ans)

• Perpétuelle

La concession la plus utilisée reste la trentenaire, car elle correspond à une génération.

Les prix des concessions peuvent être très variables selon les communes.

 

Renouveler une concession:

Il est souvent possible de renouveler une concession pour la même durée, ou pour une durée supérieure.

Dans le cas où la concession n'est pas renouvelée, ou si elle est abandonnée, les restes des défunts sont déposés dans l'ossuaire du cimetière.

L'inhumation dans une propriété privée est très rare. Elle est soumise à autorisation préfectorale après avis d'un hydrogéologue.

 

notre conseil

Lors d'un achat de concession, il est prudent de faire ajouter dans le dossier de la mairie un courrier comportant les noms et adresses de plusieurs personnes de la famille; ainsi, à l'échéance, la municipalité aura plus de possibilités de retrouver avcec succès une personne qui pourra renouveller la concession.

 

 

 

Les caveaux

 

 

Le caveau est une construction souterraine maçonnée destinée à recevoir les cercueils et les préserver du contact avec la terrre. 

Il peut être en cases simples ou en cases larges dite "tête bèche" lorsque les conditions techniques le permettent.

Le caveau permet de prévoir beaucoup plus de places que la pleine terre (3, 4, 5, 6, 8 voire plus).

En offrant une fondation profonde, le caveau permet de poser immédiatement un monument. 

 

 Le cavurne 



 

Sur le même principe, le cavurne est une maçonnerie

enterrée de dimension adaptée aux concessions cinéraires et destinés à recevoir plusieurs urnes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 




Les pleine-terre

 

Il s'agit du creusement d'une fosse dans le sol, prévue généralement  pour 1 ou 2 places parfois 3 dans certains cimetières.

A l'issue de la cérémonie, la fosse est rebouchée, la terre est remise en place.

La seule obligation est généralement la pose d'une semelle.

Le coût de creusement de la fosse est très inférieur à celui de la construction d'un  caveau.

Cependant, il est nécessaire à chaque inhumation d'effectuer un nouveau creusement.

Pour préserver d'éventuels mouvement de terrain il faut souvent attendre quelques semaines (généralement 3 mois) avant la pose d'un monument. (le caveau, par contre, rend possible immédiatement la pose d'un monument).

 

Les travaux obligatoires

 

En cas d'inhumation, certains travaux effectués dans le cimetière sont nécessaires pour pouvoir inhumer un défunt.

Il s'agit du creusement et du comblement de la tombe, de l'ouverture et de la fermeture du caveau, de la dépose et de la repose de la pierre tombale ainsi que du démontage et du remontage du monument.

Le monument provisoire:

En attendant la pose d'un monument funéraire, un monument provisoire peut être disposé sur la sépulture. La sépulture présentera ainsi un aspect digne qui facilitera le recueillement des proches.

 

Quels délais pour une tombe en pleine terre ? La pose d'un monument définitif sur une tombe « pleine terre » demande un délai d'environ 3 à 6 mois pour permettre le tassement de la terre et assurer une bonne stabilité au monument.

Quels délais pour un caveau ? La pose d'un monument sur un caveau peut quant à elle se faire immédiatement après la construction du caveau. 

 

Les semelles

 

 

 

Il s'agit de la bordure se trouvant au niveau de l'allée, délimitant la sépulture et sur laquelle est posée le monument; réalisée en béton ou en granit; il est possible (selon les règlements des cimetières) de réaliser la semelle dans le même granit que le monument.

 

 

Les fermetures provisoires

 

Dans le cas de la construction d'un caveau, à l'issue de la cérémonie, après le dépôt du cercueil dans le caveau, les marbriers posent et scellent un tampon de fermeture, en l'attente de la pose d'un futur monument funéraire.

 

Ce tampon de fermeture peut être en ciment.

 

Une fermeture provisoire en granit offrira un meilleur aspect.

 


 tampon de fermeture provisoire en granit

 

 

 

 tampon de fermeture provisoire en ciment 



 

 



Les cimetières  à pente

 

Dans certains cimetières, le terrain n'est pas horizontal;

parfois, les règles du cimetière, les habitudes ou des nécessités esthétiques obligent la conception du monument tel que le soubassement  du monument compense les différences de niveau.


 

 

Le lavage des monuments

 

Nous utilisons différentes techniques, adaptées à la nature du monument pour en effectuer le lavage ou la restauration.